L’eau circulant dans les canalisations se caractérise notamment par sa pression et son débit. Si ce dernier correspond à la quantité d’eau sortant du robinet à un moment donné, la pression quant à elle désigne la force avec laquelle l’eau sort du robinet. Lorsque l’eau perd en pression, cela n’est souvent pas très bon signe sans parler du fait que la baisse de pression se révèle aussi frustrante qu’alarmante. Plus concrètement, les causes possibles sont nombreuses et on va s’y intéresser principalement dans ce qui va suivre.

Aérateur bouché

Lorsqu’on est confronté à une baisse de pression d’eau dans l’habitation ou quand il n’y a pas de pression d’eau, on doit préalablement vérifier si le problème est général ou non. Pour se faire, on doit vérifier l’une après l’autre la pression de chaque robinet de la maison, y compris le robinet d’eau chaude.

Si le problème n’est pas général, c’est-à-dire qu’il n’est concentré que sur une zone particulière, à savoir la douche, la salle de bain, l’évier… l’aérateur en est certainement la cause. À noter qu’un aérateur bouché s’accompagne toujours d’une perte de pression d’eau dans certaines pièces de la maison. Afin de fixer ce genre de problème, il convient de dévisser la buse pour ensuite enlever l’aérateur. Il ne reste plus qu’à le nettoyer avec de l’eau et de vinaigre. Suite à cela, si le problème persiste, le mieux est de troquer l’aérateur usé contre un nouveau. Pour savoir comment avoir plus de pression d’eaucliquez ici pour en savoir plus.

Problème lié à réducteur de pression et la vanne d’arrêt

Si on remarque que le problème de pression est général, c’est-à-dire qui concerne toutes les pièces de la maison, cela peut sûrement provenir, soit des vannes d’arrêt, soit du réducteur de pression. Donc, la première chose à faire est d’assurer que la vanne d’arrêt principale ne soit pas éteinte. De la sorte, on peut déjà savoir si le problème de pression est dû à la soupape d’arrêt principale ou non. Si c’est le cas, cela peut être réglé rapidement sans qu’on ait à faire appel à un professionnel de dépannage plomberie. La vanne en question se situe à proximité du compteur.

Si malgré cela, la pression est toujours insuffisante, on doit directement vérifier judicieusement ledit réducteur de pression qui est bien sûr l’un des éléments ayant de l’influence sur la pression, comme l’indique clairement son appellation. Concrètement, le réducteur de pression s’agit d’une option d’une installation sanitaire. Il se place après le compteur d’eau et clapet anti-retour comme le surpresseur. Ainsi, pour avoir plus de pression d’eau, on n’a qu’à tourner la vis se situant sur le réducteur dans les sens des aiguilles d’une montre.

Dans l’éventualité où on serait toujours confronté à un soucis de pression malgré ces tentatives, on n’a plus d’autres choix que d’engager les services d’un plombier professionnel qui contrôlera à son tour tous les appareils afin de détecter l’origine du manque de pression d’eau.

N.B. Une ligne d’eau défaillante dans la communauté peut également être l’origine d’une baisse de pression d’eau. Pour vérifier cela, on doit demander aux voisins si eux aussi sont confrontés au même problème de pression d’eau. Le cas échéant, on doit contacter directement le service des eaux local afin de se voir octroyer d’une aide.

Baisse de pression d’eau chaude : dépôt de calcaires dans la canalisation

Lorsque le souci ne concerne que la distribution d’eau chaude, cela est probablement dû à un bouchon de calcaire se situant dans la cuve ou au niveau de l’échangeur de chaleur ou dans le boiler. Il convient alors de préciser l’amas de calcaire se situant dans la tuyauterie agit comme un clapet venant boucher hermétiquement la canalisation de départ d’eau chaude. Ainsi, dès lorsqu’on est confronté à une accumulation de dépôts de minéraux entraînant une baisse significative de la pression d’eau chaude, autant faire recourir à un véritable professionnel de débouchage au lieu de prendre le risque de jouer aux apprentis-bricoleurs. En effet, un tel professionnel peut déterminer si le problème est lié au chauffe-eau en question ou à la tuyauterie interne.