Vous cherchez un belvédère idyllique et romantique à placer dans votre jardin ? Alors vous ne trouverez probablement pas l’abri de jardin que vous cherchez. C’est pourquoi vous feriez mieux de fabriquer votre propre abri de jardin en bois. C’est non seulement moins cher, mais aussi plus beau. Les abris de jardin en bois, donc ces kits tout faits, ont souvent l’air ennuyeux et pas originaux. Mais si vous en faites un vous-même, vous pouvez le faire de sorte que le vôtre soit unique. Beaucoup de gens pensent qu’il est difficile de fabriquer un abri de jardin en bois, ou que cela prend beaucoup de temps. Cependant, c’est un non-sens. Alors, êtes-vous prêt à fabriquer votre propre abri de jardin en bois ?

Comment fabriquer un abri de jardin en bois ?

Fabriquer un abri de jardin en bois à partir d’un plan est en fait la même chose qu’acheter un kit de construction et le monter. Il y a cependant deux différences. Un kit d’abri de jardin en bois coûte beaucoup plus cher et si vous fabriquez vous-même un abri de jardin en bois, vous devez également scier quelques planches à la taille voulue. Les instructions que vous trouverez dans un kit sont presque les mêmes que celles d’un plan de construction. Si vous regardez sur Internet pour connaître le prix d’un abri de jardin, vous vous retrouverez bientôt avec un millier d’euros. Mais le coût d’un abri de jardin, si vous le construisez vous-même, n’est que de trois à quatre cents euros. Il suffit de trouver un peu plus de temps pour le construire.

À partir de quel matériel ?

Si vous comptez réaliser vous-même une maison de jardin sur mesure, le choix des matériaux sera facile. Vous irez ensuite chercher un abri de jardin en bois. Le bois est facile à travailler et a un aspect chaud et naturel. Avec le bois, vous pouvez concevoir n’importe quelle maison de jardin que vous voulez. Vous voulez une grande maison de jardin ou une petite maison de jardin ? Avec le bois, on peut aller dans toutes les directions. Il en va de même pour la conception de votre abri de jardin. Avec le bois, vous pouvez faire un abri de jardin très élégant, mais vous pouvez aussi travailler le bois avec des formes gracieuses pour créer un abri de jardin romantique. Pour les bricoleurs, le bois restera donc toujours le matériau de choix pour un abri de jardin. 

Le type de toit d’une maison de jardin

Le toit est une partie essentielle. Non seulement parce qu’un toit offre un espace sec et à l’abri du vent, mais aussi parce que le toit détermine en grande partie le style et l’apparence de la maison-jardin. Un abri de jardin avec un toit plat ressemblera souvent davantage à une grange. L’aspect visuel changera beaucoup si vous choisissez une maison de jardin avec un auvent et un toit plat. Le toit plat sera prolongé, pour ainsi dire, afin de créer un auvent. Pour un aspect plus accueillant, on choisit un toit en pente, donc le toit est en pente. Il en existe de nombreuses variantes. Le type le plus courant est le toit à pignon. Il s’agit d’un toit dans lequel deux toits inclinés se rejoignent jusqu’au faîte. Vous pouvez également opter pour un toit de lutrin. Ce toit consiste en une surface de toit inclinée qui s’étend de l’avant à l’arrière de l’abri de jardin.

Quels types de bois utiliser ?

Si l’on tient compte de la classe de risque et de durabilité, on se retrouve en fait avec deux types de bois. Il s’agit de bois dur et de bois imprégné. Le bois dur est le meilleur type de bois, mais aussi le plus cher. Le bois dur est naturellement très durable et n’a besoin d’aucun traitement pour être rendu durable. Le bois dur tropical est presque hors de question pour une maison de jardin, car ce bois est beaucoup trop cher. Bien sûr, c’est possible si vous voulez faire une maison de jardin très luxueuse. Dans la plupart des cas, le bois imprégné sera choisi. Ce bois est moins durable que le bois dur, mais il a été rendu plus durable par un processus chimique. Cela rend ce bois résistant aux insectes, aux champignons, à l’humidité et à la pourriture du bois. Cela rend votre maison de jardin bon marché et durable. Sous les bois durs et imprégnés, vous trouverez différents types de bois, mais évitez les plus doux, le pin et le cèdre. C’est un bois assez sensible, sur lequel vous verrez bientôt des dommages et des décolorations.