Les travaux de rénovation thermique sont un moyen efficace de limiter les déperditions de chaleur au sein de sa maison et de réaliser ainsi de grandes économies d’énergie. De plus, grâce au subventions de L’État, isoler son habitation est désormais très accessible, même pour les foyers à faibles revenus.

Pourquoi l’État subventionne-t-il l’isolation thermique ?

Dans le cadre de la loi de Transition Énergétique pour une Croissance Verte, l’État souhaite, d’ici à 2020, réduire de 20 % ses besoins énergétiques et ses émissions de gaz à effet de serre. C’est la raison pour laquelle il distribue d’importantes aides financières aux particuliers, afin que ceux-ci entreprennent des travaux d’isolation thermique dans leur habitation. Mieux isolée, une habitation nécessite beaucoup moins d’énergie pour être chauffée, puisque la chaleur ne fuite plus vers l’extérieure. À l’échelle du pays, la production et la consommation des principales sources d’énergie, l’électricité, le gaz et le fioul, sont ainsi réduites, ce qui a un impact positif sur l’environnement tout en assurant le confort de tous. Pour plus d’informations sur les travaux de rénovation thermique, vous pouvez contacter des professionnels tels que ctta.fr/.

Faire effectuer gratuitement ses travaux

Grâce aux aides de l’État, il est possible de faire effectuer gratuitement l’isolation de ses combles, d’un garage, d’une cave ou d’un vide sanitaire. Ces zones, qui représentent dans la maison les plus grands risques de déperditions de chaleur, sont à traiter en priorité et font donc l’objet d’aides massives. Ces dernières sont cependant soumises à conditions. Elles sont premièrement réservées aux foyers les plus modestes et il ne faudra donc pas dépasser un certain plafond de revenus pour en profiter. Dans le cas des combles, ceux-ci devront être considérés comme des combles perdus et donc être impossibles à aménager. Il faudra encore que l’habitation concernée soit une résidence principale, ou louée comme telle. Il est possible de tester rapidement, gratuitement et sans engagement son éligibilité à des travaux gratuits sur la plupart des sites internet de spécialistes de l’isolation et de demander conseil à un expert par la même occasion pour entreprendre des travaux chez soi.

Profiter d’autres aides

Si vous ne remplissez pas les conditions pour profiter de travaux de rénovation gratuits ou si vous souhaitez entreprendre d’autres chantiers comme une isolation de plancher ou des murs, vous êtes sans doute éligibles, comme des milliers de ménages français, à d’autres subventions telles que l’éco PTZ, un prêt à taux zéro pouvant atteindre 30 000 euros remboursables sur 15 ans. Vous pouvez également obtenir un crédit d’impôt et retrancher ainsi 30 % du coût de vos travaux de votre prochaine déclaration de revenus. Par ailleurs, l’ANAH (Agence Nationale pour l’Habitat) peut vous verser des aides couvrant jusqu’à 50 % du coût total de vos travaux d’isolation, dont vous aurez encore la possibilité de diminuer la TVA de moitié. Bien que partielles, ces aides peuvent considérablement alléger la facture finale de votre rénovation énergétique, qui sera elle-même rapidement rentabilisée par les importantes économies d’énergie que vous réaliserez.