Le forage de tuiles est un défi pour le bricoleur non formé. Sans la bonne technique, il n’est pas facile d’obtenir un résultat de forage propre et de garder la tuile en bon état. Quelques conseils sont indispensables pour que le perçage de carreaux sans fissures fonctionne. Vous devez suivre un guide et faire attention à certains points lors de vos travaux.

Pourquoi le perçage de carreaux est-il si délicat ?

Quiconque s’y prend mal risque de faire craquer ou éclater le carreau. Un perçage de carreaux dans un appartement loué pose souvent problème. Parfois, le forage de carreaux doit être discuté avec le propriétaire avant de pouvoir débuter les travaux. Si vous n’êtes pas sûr que le forage soit autorisé, consultez le contrat de location ou appelez simplement votre locateur.

Pourquoi avez-vous besoin de carreaux ?

Les carreaux ne sont pas seulement une forme de décoration et de design d’intérieur, mais vous pouvez les trouver principalement dans des pièces ou des zones qui ont beaucoup d’humidité en raison de certaines activités, comme la salle de bain ou la cuisine. En effet, ils n’absorbent ni l’eau ni l’humidité et sont faciles à nettoyer par la suite. C’est pourquoi on les trouve souvent dans les entreprises, comme les élevages ou les abattoirs, qui travaillent beaucoup avec l’humidité et doivent ensuite nettoyer à fond. Le grand inconvénient du carrelage est que l’on veut souvent changer d’accessoires d’habitation ou d’articles d’usage quotidien, même s’il ne s’agit que du support pour le rouleau de papier toilette. Ensuite, il va jusqu’au col des tuiles, car il faut les percer. 

Tous les carreaux ne sont pas identiques, car le même matériau n’est pas toujours utilisé pour la production des carreaux. La grande majorité des tuiles sont fabriquées à partir d’argile cuite. Le matériau est non seulement comme fait pour lui et une ressource bon marché, mais il se fraye un chemin très rapidement. Pour s’assurer que cela ne se produise en aucun cas, vous ne trouverez pas que des instructions appropriées, mais découvrez également de plus près les outils qui sont en cause. Si vous n’avez même pas les carreaux sur le mur, vous pouvez lire ici les conseils appropriés pour carreler et tirer les joints en silicone.

L’outil approprié pour percer les carreaux

Il n’y a pas seulement quelques astuces pour éviter un plus grand dommage aux carreaux, mais seulement plusieurs forets qui entrent en jeu pour maîtriser le travail. Des exercices différents ? . Voici trois forets sélectionné et voyez à quoi vous devez faire attention et quel est le meilleur foret pour percer les carreaux.

Percer les carreaux avec quel foret ?

Vous pouvez déjà voir qu’il y a beaucoup de confusion dans le paradis du carrelage. Si longtemps à l’avance, tous les forets ne sont pas adaptés au perçage des carreaux, ce qui ne signifie pas que vous avez toujours besoin d’un foret spécial pour le carrelage.

Le foret pour le carrelage

Ce type de foret a bien sûr été développé spécialement pour le perçage des carreaux. Mais il faut faire attention à ce terme, car souvent, les concessionnaires vendent des forets comme des forets à tuiles, qui sont en fait des forets universels à spirale plutôt normaux.

Mais qu’est-ce que le foret à tuiles a de si spéciale ?

Le foret spécialisé à l’air bien différent au premier abord. En plus de sa forme spéciale, un vrai foret à tuiles est proposé en version refroidie avec de la cire et en version non refroidie. En principe, elle doit toujours être refroidie à l’eau si la foreuse n’a pas de cire. Le refroidissement supplémentaire à l’eau augmente la durée de vie de l’outil, y compris pour les modèles en cire de refroidissement. L’avantage d’une perceuse refroidie est que vous pouvez forer pendant très longtemps sans que la perceuse ne surchauffe. Mais vous pouvez aussi travailler avec un modèle refroidi à la cire pendant un certain temps. Si quelques trous, seulement, sont nécessaires et qu’il suffit de percer peu de temps en une seule pièce, alors un tel modèle est parfaitement suffisant. 

Il est important pour la perceuse à carreaux, quel que soit le modèle que vous choisissez, que le processus de forage soit refroidi, que la perceuse soit placée à un angle léger et que vous travailliez avec peu de pression. Car si la pression est trop forte, le revêtement en diamant va s’arracher et l’outil sera cassé. Si l’on regarde de plus près la construction, alors en plus de la forme inhabituelle, la pointe de la foreuse est particulièrement visible. Un peu, le manche et la pointe de la foreuse vous rappellent une tige de fumée qui brûle. La pointe est saupoudrée de particules de diamant, ce qui rend la foreuse incroyablement robuste contre les matériaux les plus durs. Ainsi, un carreleur professionnel peut facilement passer à travers toutes sortes de matériaux comme la porcelaine, la terre cuite, la céramique, le marbre, le grès cérame et le granit. Toutefois, la mèche est destinée au carreau et une fois que vous avez percé, vous devez remplacer la mèche par le matériau approprié du substrat. Il est également important de s’assurer que la mèche a la bonne prise et la bonne vitesse de rotation pour qu’elle soit pleinement fonctionnelle.

La mèche en verre

La mèche en verre est la deuxième meilleure option pour percer dans les carreaux. Le foret à verre est aussi souvent appelé foret à céramique ou à carreaux. Là encore, il s’agit d’un type de construction particulier, qui ne diffère que par la forme. La construction de la foreuse ressemble à une flèche ou à une lance. La pointe est très tranchante. Vous devez changer d’outil à nouveau, dès que vous avez percé la tuile. Ensuite, on passe à la perceuse de pierre. Celui qui le manque, dispose rapidement d’un foret émoussé, dont on peut se débarrasser. Ne travaillez pas avec trop de force, la perceuse pénétrera dans le carreau en quelques secondes même sans grande pression.

La perceuse à maçonnerie

La perceuse à maçonnerie est toujours utilisée si le carreau a déjà un trou et doit être percé dans le mur, mais pour le perçage des carreaux, elle est plutôt inappropriée. Bien qu’il soit possible que même cela produise un résultat propre en fin de compte, c’est plus une question de chance que de confiance dans la technologie. Les arêtes de coupe de la perceuse sont beaucoup trop émoussées pour pénétrer proprement dans une dalle, ce qui non seulement affecte le résultat, mais fait aussi que le forage prend beaucoup de temps. Cependant, si vous avez de la sensibilité, de la patience et de la prudence, vous pouvez encore y arriver.
Un facteur tout aussi important dans le choix d’une mèche est la dureté à la rayure. On distingue ici différents degrés de dureté, de 1 très doux à 10 très dur. Une tuile ordinaire a une dureté à la rayure comprise entre trois et quatre. Les matériaux durs, tels que le grès cérame a une dureté de 8 à la rayure. Les carreaux de pierre naturelle modernes sont également extrêmement durs. Si vous voulez percer des carreaux durs, vous aurez certainement besoin d’une perceuse à carreaux adéquate avec une pointe de diamant.

Autres perceuses

Si vous envisagez d’utiliser une perceuse à métal ou à bois, vous devez éviter d’y mettre les mains. C’est là que vous risquez le plus d’endommager les outils et les carreaux dans un délai très court.

Autres accessoires

Il faut bien sûr non seulement une perceuse adaptée, mais aussi d’autres outils et accessoires pour obtenir un résultat propre. Ce qu’il faut avoir sur place. Qui a besoin d’une fixation droite, bien sûr, prend un niveau à bulle et qui ne veut pas épousseter après, doit avoir l’aspirateur à portée de main pendant le forage.

Préparation

Vérifier d’abord s’il y a des câbles électriques ou des conduites d’eau à l’endroit souhaité derrière le plâtre. Il existe différents détecteurs pour cela. Avec un détecteur universel, par exemple, vous pouvez vérifier les deux. Sinon, vous pouvez également consulter le plan du bâtiment, en vérifiant si vous devez vraiment percer le carrelage. Si vous n’avez pas besoin de percer de grosses vis, vous pouvez également faire un petit trou entre les tuiles. C’est-à-dire qu’il est percé dans le joint du carrelage. Si le trou est trop grand, mais que vous avez les mêmes dégâts sur plusieurs tuiles.
En perçant les tuiles, vous travaillez sans impact et à faible vitesse. Avant le forage, préparer l’eau pour le refroidissement. Percer les tuiles Instructions et maintenant vous pouvez commencer.

Fixation aux carreaux sans perçage

Il arrive que les objets que vous souhaitez fixer aux carreaux ne soient pas si lourds qu’ils aient absolument besoin de chevilles et de vis pour les maintenir en place. Si vous souhaitez fixer un miroir sur des carreaux sans percer, vous pouvez le faire avec un adhésif approprié. Bien sûr, l’emprise ne sera jamais aussi forte que lors du forage. Mais comme il n’y a pas de charge plus importante, c’est possible. Il existe à cet effet une quantité énorme d’adhésifs, qui vont des bandes adhésives à la colle de montage extrêmement forte pour les petites charges.

Conclusion pour le perçage des carreaux

La plupart des carreaux sont en eux-mêmes très fragiles et la surface vitrée est souvent incroyablement dure, de sorte qu’il faut beaucoup d’efforts pour passer à travers la première couche, ce qui peut rapidement entraîner une rupture, une fissure ou un craquelage. Surtout avec des tuiles de haute qualité ou des tuiles que vous ne pouvez plus acheter, vous devez jouer la sécurité et utiliser soit une vraie perceuse à carreaux en diamant, soit une perceuse à verre. Vous pouvez ainsi obtenir les résultats les plus propres. Si vous travaillez proprement et manipulez vos outils de manière professionnelle, vous ne devez pas avoir de difficultés à percer des carreaux.