L’isolation d’une maison consiste à appliquer une ou plusieurs couches d’isolants sur ses surfaces afin d’en améliorer la résistance thermique et limiter les fuites et déperditions thermiques. Elle occupe une place prépondérante dans un projet de rénovation énergétique. Mais si l’isolation se fait en plusieurs endroits de la maison, l’isolation des combles est l’initiative la plus importante. En quoi consiste donc celle-ci et comment la réussir ? Peut-on isoler gratuitement ses combles ?

Isoler les combles

L’isolation se présente comme un ensemble de travaux permettant à une habitation de pouvoir conserver sa chaleur interne en hiver et sa fraicheur interne en été. Cela passe par la pose de couche(s) d’un matériau isolant sur la partie concernée. Les isolants utilisés pour ces travaux de rénovation se présentent généralement sous forme de rouleaux ou sous forme de panneaux rigides. Mais il y a également certains isolants qui se posent en vrac. En ce qui concerne les combles, il faut savoir qu’il y en a de deux types : les combles perdus et les combles aménagés. Les techniques utilisées diffèrent légèrement dans les deux cas. Mais les matériaux isolants restent pratiquement les mêmes. En somme, pour l’isolation des combles perdus, on peut procéder par la technique de la laine à dérouler, par la technique du soufflage ou encore par la technique de l’épandage. Les techniques de la laine à dérouler et de l’épandage sont commodes dans le cas de combles accessibles. Mais le soufflage est utilisé pour isoler les combles difficiles d’accès. Pour en savoir plus sur la rénovation thermique, cliquez ici.

Le choix de l’isolant

C’est le facteur le plus important qui détermine quelle sera la qualité de votre isolation. Pour isoler votre maison, faites le choix d’un matériau qui est doté d’une bonne résistance thermique et donc d’une bonne performance énergétique. Dans le cas des combles aménagés, la résistance thermique R doit être d’au-moins 7 m2.k/w et pour les combles aménagés, l’isolant doit avoir une résistance thermique minimale de 6 m2.k/w. (m pour mètre, K pour Kelvin et W pour Watts). En pratique, les différents types de laines, l’ouate de cellulose et le polyuréthane constituent d’excellents choix. Toutefois, si vous désirez procéder à une rénovation thermique purement écologique, optez pour des matériaux écologique telles que les laines végétales et les laines animales. Mais attention ! Vérifiez minutieusement les caractéristiques car toutes n’ont pas une bonne résistance.

Dispositifs d’accompagnement des travaux de rénovation

Vous pouvez solliciter des aides de l’Etat pour isoler vos combles. En l’occurrence, selon votre situation financière, la prime énergie peut vous permettre de faire une isolation gratuitement ou presque. Cette prime liée aux CEE (Certificats d’Economie d’Energie) permet aux personnes éligibles de bénéficier d’un financement adéquat. Il y a également le Crédit d’Impôt, l’Eco Prêt à Taux Zéro et la TVA réduite à 5,5% sur lesquels vous pouvez vous renseigner pour toute rénovation énergétique.