Bâtir une maison ne se pratique pas du jour au lendemain. Il faut donc dénicher un terrain à bâtir et sélectionner le design de l’habitation souhaité, mais votre budget reste un critère crucial et mène vers la réalisation de vos rêves ! Découvrez une idée des charges de construction moyens.

Les sommes à pronostiquer

Débuter par l’établissement d’un catalogue de vos ressources : fonds propres, immeuble dont vous êtes proprio et que vous pourriez mettre en vente, le support financier des parents, prêt hypothécaire… Ceci va vous allouer une somme maximale que vous dépenserez. De ce budget global, vous soustrairez des charges inéluctables pour ne citer que :

  • le coût du terrain :honoraires notaires + TVA + droits d’enregistrements. Le montant des terrains étant supérieurs dans certaines parties, choisissez minutieusement votre bourg et réviser vos visées à la baisse pour conserver assez d’argent pour la construction.
  • les sommes nécessaires pour le raccordement aux bénéficiaires :électricité, gaz, eau, égouts, TV, internet : constituant un budget modulant autour de 5 000 euros.
  • la rémunération de l’architecte, potentiellement de l’ingénieur, du coordinateur de sûreté et du rapporteurPEB. Prévoyez 8 à 10 % de la valeur de la maison (+TVA) pour ces charges d’étude.
  • réservez une partie du budget(au moins 5 %) pour les imprévisibles durant les travaux.

Le reste équivaut à la dite maison. Partagez cette somme par 1,21 pour obtenir le prix net hors TVA pour le logement.

Les frais invisibles

Avant d’entamer les travaux d’une construction neuve en 2 016, un certain critère imperceptible doit être réglé. Vous devez requérir une étude PEB et vous garantir que la salubrité du sol et l’étude de régularité sont conformes. Vu que les tarifications peuvent extrêmement moduler, nous vous recommandons de confronter multiples devis de responsables PEB homologués, tout en considérant la qualité et la couverture de la prestation proposée. Si aucune anomalie ne se constate pas, il faut aux alentours de 2 000 euros pour pratiquer une étude PEB. Quant aux raccordements d’eau, d’électricité, du gaz et d’internet, il s’avère compliqué de matérialiser un calcul global par rapport aux variétés de critères à estimer. Vous devrez définit l’écart du logement relatif aux facilités, l’état du lieu, l’intensité du réseau électrique, l’utilité de forer ou non, l’existence potentielle d’un coude de raccordement… Sachez cependant que pour une habitation neuve sise à 10 mètres des facilités, vous devrez envisager une somme entre 3 000 et 4 000 euros.