Vous êtes en pleine construction de votre maison? Vous avez donc besoin d’un nouveau toit. Si vous voulez avoir la toiture rêvée, il est indispensable de confier la tâche à un couvreur professionnel. Optez pour les services d’un couvreur à proximité de chez vous pour que l’intervention soit plus rapide. Il faut savoir que la toiture est un élément clé qui offre le charme de votre maison. La forme de votre toiture devra donc correspondre au style architectural de votre demeure. Pour connaître la forme de toit adaptée aux conditions climatiques de votre région et à la situation géographique de votre maison, n’hésitez pas à demander conseil auprès du professionnel qui s’occupera de votre chantier. Il existe trois formes de toiture: toiture plate, toiture en pente et toiture arrondie. 

1. Toits plats :

Une construction de toit froid est le toit plat le moins utilisé, et aussi le toit plat qui n’est pas recommandé. Une construction de toit froid peut être sans ventilation ou avec ventilation. Dans le cas d’une construction de toit froid sans ventilation, la partie supérieure se compose de la couverture du toit, puis de la construction du toit et de l’isolation immédiatement fixée. Dans le cas d’une construction de toiture froide avec ventilation, la partie supérieure se compose de la couverture du toit, puis de la construction du toit, puis de la ventilation et sous l’isolation. Dans la construction de toit chaud, l’isolation se trouve sous la couverture du toit et au-dessus de la structure du toit. Si nécessaire, un pare-vapeur peut être placé entre l’isolation et la construction du toit. L’inhibiteur de vapeur garantit qu’aucune condensation provenant des espaces sous-jacents ne puisse atteindre la couverture du toit. Ensuite, il y a la construction du toit plat inversé. Ce toit plat convient aux personnes qui veulent marcher sur le toit, par exemple si vous voulez le transformer en terrasse de toit. Avec ce toit, la partie supérieure est constituée d’une couche de ballast, par exemple du gravier. En dessous se trouvent la membrane, l’isolation, l’étanchéité du toit et enfin la construction du toit.

2. Toits en pente

Les toits en pente présentent un certain nombre d’avantages par rapport aux toits plats. Un toit en pente peut créer un espace de vie supplémentaire, un toit en pente est également moins cher, l’eau de pluie peut facilement s’écouler, il est résistant au vent et enfin le toit en pente sert de tampon thermique. Vous trouverez ci-dessous les toits les plus courants. Il s’agit de toits à pignon et de leurs variations.

– Faîtière : Ce toit se compose de deux surfaces de toit inclinées l’une en face de l’autre et qui se rejoignent au niveau de la faîtière.

– Toit en pente : ce toit est constitué d’une surface de toit qui s’incline d’un côté.

– Toit bouclier : ce toit a les deux mêmes surfaces que le toit à pignon, mais aux extrémités, un toit bouclier a toujours deux surfaces de toit de forme triangulaire.

– Toit du loup : le toit du loup ressemble au toit en croupe, mais les surfaces triangulaires du toit aux extrémités sont plus courtes et plus inclinées.

– Toit Mansard : Ce toit est en fait un toit en selle cassé. Les deux surfaces du toit sont pliées, créant ainsi quatre surfaces de toit. Les parties inférieures sont plus raides que les parties supérieures.

– Toit de tente : ce toit est constitué de trois ou quatre triangles qui se rejoignent sur le faîte. D’autres noms pour ce toit sont les toits en pointe ou les toits en pavillon.

3. La toiture arrondie

La toiture arrondie est la forme de toit à adopter si vous souhaitez apporter une touche d’originalité à votre maison. Elle est actuellement très prisée, car des avantages elle en procure : design de l’habitat, gain d’espace sous les combles, possibilité de se marier à tous les styles de maison. La toiture arrondie peut aussi se décliner sous différentes formes : la toiture à courbure simple, la toiture à courbure double, le dôme et la tourelle. Vous pouvez choisir le revêtement de votre choix pour habiller votre toiture arrondie. Toutefois, les matériaux les plus utilisés sont la tôle et le zinc. Cette forme de toit propose une aisance de la récupération des eaux de ruissellement : il suffit de mettre en place des gouttières et des tuyaux de descente sur le pourtour du toit.