Un coffrage est un élément auxiliaire ou une structure temporaire utilisé pour façonner et contenir du béton frais, généralement armé, dans des structures « sur place » jusqu’à ce qu’il durcisse. Ceux qui sont utilisés dans les éléments préfabriqués de l’atelier sont appelés des moules. Cette structure auxiliaire, composée d’un cadre et d’une surface en contact avec le béton, influence la qualité de la finition du béton.

Les rôles et caractéristiques du coffrage dans la construction

Le coffrage ne sert pas seulement de moule pour le béton frais, il doit aussi empêcher la perte de coulis et de fines, assurer la mise en place correcte des armatures et des revêtements, et protéger le béton contre les températures extrêmes.

Ils existent plusieurs types de matériaux de coffrage. Ils peuvent être en bois, en métal (l’utilisation de l’aluminium est interdite dans l’instruction EHE-8) ou en plastique, et sont généralement récupérables et partiellement ou totalement réutilisables.

Entre autre, le coffrage nécessite aussi d’autres éléments auxiliaires pour supporter les contraintes du béton frais. Ces éléments peuvent être : des étais, des étaiements, des fermes et des tendeurs.

Les différents types de coffrage

Les coffrages peuvent être classifiés en fonction de la position de l’élément à former.

Le coffrage horizontal des structures est généralement supporté par des étais ou des faux-fonds, des structures verticales provisoires qui supportent les charges horizontales et verticales du coffrage jusqu’à ce que le béton ait atteint sa résistance caractéristique.

Les systèmes de coffrage horizontaux sont composés de trois éléments : une surface de coffrage qui fournit la texture et permet la transmission des charges, une structure horizontale composée de poutres, de supports ou de courroies qui transfèrent les charges de la surface du coffrage à la structure verticale et une structure verticale ou des étais chargés de transmettre les charges aux dalles inférieures ou au sol.

Les systèmes de coffrage verticaux peuvent être à simple ou double face. Les éléments suivants sont nécessaires : un système de coffrage qui soutient et donne de la texture au béton et une structure de soutien formée par un cadre externe et des nervures de renforcement internes.

Pour choisir l’un ou l’autre type de coffrage en fonction de l’ouvrage, il faut tenir compte du type selon le nombre d’utilisations, la finition souhaitée, la disposition et la façon de travailler. Aussi, il faut prendre en compte la sécurité, l’économie et la résistance.

Les systèmes de coffrage industriels

Il existe plusieurs solutions de coffrage pour répondre à tous les types de besoins du bâtiment et du génie civil. Tous ces systèmes de coffrage se caractérisent par leur polyvalence, leur rapidité de montage et de démontage, leur rapport résistance/poids et leur efficacité.

1. Coffrage des murs

Les systèmes de coffrage de mur conviennent à une grande variété d’applications : Piliers, murs verticaux, murs inclinés, réservoirs circulaires, colonnes, aqueducs, tours, cheminées, silos, ascenseurs, sous-sols et contreforts.

2. Les poutres fines

En utilisant des composants standard et spéciaux, le coffrage industriel convient à tous les types de projets, quels que soient leur complexité. Par exemple, les poutres super minces sont disponibles en neuf longueurs standard de 10 mm à 3600 mm, elles permettent la construction d’une grande variété de murs et n’ont aucune limitation de conception. Elles permettent aussi des vitesses de coulée plus rapides, nécessitant moins de contreventements et sont 20 % plus légères que les coffrages en bois. Ces poutres ont une conception robuste destinée à une réutilisation fréquente.

3. Le maxima

C’est un système de coffrage de mur à grands panneaux s’adaptant à une large gamme de conceptions et de hauteurs de coulée supportant des pressions de béton allant jusqu’à 80 kg/m2. Un montage facile qui offre un gain de temps important et des coûts de main d’œuvre qualifiée.

4. Le minimum

C’est un panneau de coffrage de mur modulaire pouvant résister à des pressions de béton allant jusqu’à 60 kg/m2. La légèreté des panneaux, avec un poids de 30 kg/m2, permet de le placer facilement et en toute sécurité à la main. Très polyvalent avec plusieurs tailles de panneaux, il peut être adapté à la plupart des structures de bâtiments.

5. Les chariots de coffrage

Ils offrent des possibilités infinies, sans avoir recours à des grues, réduisent au minimum les temps de construction et garantissent une efficacité maximale à un faible coût.

6. Rapid Climb

Il s’agit d’un système de support de coffrage grimpant pour grue d’une capacité verticale maximale de 45 kg.

7. Tableaux de coffrage

Ils servent dans la réalisation des tables de coffrage pour la réalisation de dalles dans le bâtiment. Ce système de coffrage modulaire se compose de poutres primaires (Superslim, Albeam ou double T200) et de poutres secondaires (T-200 ou Alform Beam), sur lesquelles le revêtement du coffrage est placé pour servir de support au béton frais. Simplicité, polyvalence, fonctionnalité, sécurité et économie dans tous nos systèmes de coffrage. Un simple montage sur place et un système de transport sont les seuls éléments nécessaires pour maintenir la table sans la démonter alors qu’elle se déplace horizontalement sur le même étage et verticalement entre les étages, en s’adaptant à toute hauteur et à tout type de dalle.