Quiconque a acheté une cheminée ou un poêle sait combien il est important d’avoir une bonne protection contre l’incendie. Pour rendre votre maison aussi sûre que possible, il faut un panneau résistant au feu ou une plaque pare-étincelles pour votre incendie. Vous y apprendrez tout ce que vous devez savoir sur ce sujet.

Les types de tables de cuisson : 

Il existe quatre systèmes de chauffe différents : 

– La cuisson par plaque électrique :

Plaques disposant d’un système en fonte abritant une résistance électrique. La chaleur est modulée en fonction de l’intensité du courant électrique. Les principaux atouts sont les suivants :
1- La simplicité d’usage : grâce à un simple bouton on peut moduler la puissance pour la cuisine
2- Le prix : système de cuisson peu cher à l’achat
3- La solidité : les plaques ne craignent pas les chocs pour la cuisine

– La cuisson par plaque de gaz

Les plaques permettent de contrôler et de réajuster visuellement et instantanément et ce avec précision la température de cuisson.
1- La précision : on peut doser la diffusion de l’ardeur en réglant l’intensité de la flamme.
2- La sécurité : elles sont équipées d’un système d’arrêt automatique en cas d’extinction de la flamme appelé thermocouple.
3- Prix : système de chauffe peu onéreux

– La cuisson mixte

La table est composée de deux types de foyers : des gaz associés la majorité du temps à des électriques. La répartition la plus connue étant 3 foyers gaz + 1 électrique. On peut néanmoins trouver de nos jours 2 foyers gaz + 2 à induction pour la cuisine. Les principaux atouts sont les suivants :
1- La cuisson adaptée : la table mixte permet de choisir selon le type de plat.
2- La limitation de la panne : si une alimentation est coupée gaz ou électrique l’usage de l’autre partie sera possible.

– La cuisson par plaque vitrocéramique

Le principe de la vitrocéramique est le suivant : un système de radiant (chauffant par rayonnement), et ou d’halogènes (chauffant par impulsions successives), chauffent sous une plaque de verre permettant une montée en température rapide. Les principaux atouts de la vitrocéramique sont les suivants :
1- Les foyers : le foyer halogène, permet une rapide montée en réchauffement, tandis que les radiants permettent d’avoir un réchauffent stable.
2- La facilité d’usage : elle fonctionne avec tous les récipients de la cuisine.

– La cuisson par plaque induction

L’induction est basée sur le principe des champs magnétiques créés par une bobine alimentée par un générateur. Un récipient métallique posé dans ce champ magnétique, est traversé par des courants et s’échauffe. Seul le récipient chauffe, permettant ainsi de transmettre l’ardeur à son contenu. Le dessus de la table reste froid, sauf sous le récipient par chaleur résiduelle. Les principaux avantages de la table induction sont les suivants :
1- La sécurité : point non négligeable le niveau de sécurité sur les tables défie tous les systèmes de chauffe, seul le récipient chauffe, le verre de la table reste froid. Les tables sont dotées de témoins de chaleur résiduelle. Elles sont souvent équipées d’un système anti-surchauffe, anti-débordement, détection de casseroles et petits ustensiles.
2- La précision : les multi-options permettent une cuisson précise, en effet l’option mijotage par exemple permet de garder un plat au chaud sans le cuire d’avantage.
3- La rapidité : la montée est quasi instantanée et très précise. Pour faire bouillir 1L de liquide l’induction est deux fois plus rapide que la cuisson sur plaque électrique et sur radiant. Et une fois et demie plus rapide que la cuisson sur gaz. Entraînant donc ainsi une économie d’énergie.

Pourquoi encastrer une plaque de cuisson dans un plan de travail ?

C’est l’un des appareils électroménagers indispensables pour toute cuisine digne de ce nom. Poser un matériel encastrable permet de faire cuire les plats quotidiens. Les plus performantes permettent de cuisiner dans des conditions proches de celles d’une cuisine professionnelle. De quoi laisser libre court à votre art culinaire ! L’installation d’un plan de travail de cuisine pour y encastrer une tablette vous permettra par ailleurs d’économiser de la place, en particulier si vous ne voulez pas installer de cuisinière chez vous. Même constat pour le montage d’un four encastrable, qui peut être positionné en hauteur et libérer de l’espace pour disposer des meubles bas de cuisine.

Plaque à induction : puissance et température

La puissance du matériel est tributaire de son réchauffement. En moyenne, la plupart des modèles de plaques à induction présentent une énergie allant de 2000 à 3000 Watts. Il faut savoir que le chiffre indiqué correspond à l’énergie maximale produite si vous utilisez votre plaque à pleine énergie. Pour une application précise, les modèles proposent plusieurs niveaux de puissance, entre 9 et 15 globalement. Si vous avez besoin de faire bouillir une grande quantité de liquide en quelques minutes, vous pouvez utiliser la fonction booster, disponible sur la plupart des appareils récents. Ce système permet de booster momentanément l’énergie du foyer.

La vitrocéramique 

La cuisson vitrocéramique intègre deux technologies. Il existe en effet deux types de feux qui chauffent sous la plaque de verre « vitrocéramique » : Il peut s’agir de radiants, d’halogènes, voire même des deux. Les radiants sont idéaux pour mijoter, et les halogènes pour les cuissons plus vives. Équipées d’un indicateur de réchauffement, certaines plaques vitroceramiques proposent même des indicateurs de surchauffe et de débordement.

Les avantages de ces plaques :

  • Montée rapide en température : elles sont plus rapides que les traditionnelles mais moins rapides que les plaques à induction
  • Indicateurs de chaleur visible : peu de risque de se brûler avec une table encore chaude
  • Nettoyage facilité : il suffit d’un coup d’éponge sur le matériel en verre
  • Systèmes de sécurité contre le débordement et la surchauffe sur la plupart des modèles
  • Plus esthétique :  l’aspect lisse et brillant est plus moderne que les anciennes plaques en fonte.
  • Ne nécessite pas de changer ses casseroles
  • Coût relativement faible par rapport à l’induction
  • Consommation électrique élevée : les foyers halogène, en particulier, sont de gros consommateurs d’énergie
  • Refroidissement assez lent : une fois éteinte, la tablette continue de dégager de l’ardeur comme les conventionnelles.

Les inconvénients des plaques vitrocéramiques :

Ces plaques de cuisson comportant à la fois des feux radiants et halogènes sont les plus polyvalentes. Elles permettent des cuissons vives comme des cuissons lentes et sont bien équilibrées en termes de consommation énergétique.

Conseils pour bien nettoyer une plaque de cuisson à gaz

En vitrocéramique, à induction ou en fonte. Toutes les plaques de cuisson ne s’entretiennent pas de la même façon. Découvrez tous les conseils pour laver votre table de cuisson à gaz sans l’abîmer.

1. Ne pas laisser les taches s’incruster sur votre plaque de cuisson : quelque soit la nature de votre plaque de cuisson, il est essentiel de ne pas laisser la saleté s’installer. N’hésitez donc pas à couvrir vos poêles et vos casseroles avec des couvercles ou des grilles anti-projections. Pensez également à surveillez vos préparations pour éviter qu’elles ne débordent. Si des taches se forment, essuyez les rapidement à l’aide d’une éponge.

2. Nettoyer les grilles de votre plaque de cuisson : n’hésitez pas à les nettoyer au lave-vaisselle pour retirer la majorité des taches. Si des résidus persistent, vous pourrez ensuite plonger vos grilles toute une nuit dans une bassine contenant un mélange de vinaigre blanc, de bicarbonate de soude et de gros sel. Si le résultat n’est pas parfait, frottez les à l’aide du côté abrasif d’une éponge ou d’une brosse à dent. Rincez ensuite au liquide clair.

3. Nettoyer les brûleurs à gaz de votre tablette : pour cela, plongez-les quelques minutes dans une bassine contenant un mélange de liquide et de savon de Marseille. Frottez ces pièces à l’aide d’une éponge puis rincez-les au liquide claire. Vous pourrez les sécher avec un chiffon sec avant de les replacer sur votre gazinière.
Si ces derniers sont très encrassés, n’hésitez pas à ajouter un verre de vinaigre blanc à ce mélange ou à nettoyer vos incendiaires avec du bicarbonate de soude.

4. Nettoyer la table de cuisson et les support des brûleurs : pour nettoyer la table de cuisson, vous pourrez utiliser une éponge imbibée de liquide savonneux, de vinaigre blanc ou de bicarbonate de soude fondu. Rincez ensuite au liquide clair puis séchez votre plaque de cuisson avec un chiffon sec.

Produits de nettoyage pour sa plaque de cuisson

Table de cuisson en vitrocéramique brûlée par une casserole ou une poêle. Parfois quand la cuisson a été très forte, le fond de poêle ou de casserole laisse des traces difficiles à faire partir sur les vitrocéramiques comme si elle avait brûlé. Il existe de nombreuses astuces de grand-mères pour entretenir votre plaque à induction.

1 – Citron

En cas de débordements frottez la table de travail en vitrocéramique avec la moitié d’un citron, passez ensuite une éponge humidifiée de liquide, puis séchez avec un torchon. il sera votre allié pour faire briller votre plaque à induction. Coupez-le en deux et frottez doucement sur la plaque. Séchez avec un chiffon doux et le tour est joué.

2 – Grattoir spécial vitrocéramique 

Avec ce grattoir, vous pourrez enlever juste les débordements et les taches en épaississeur. Passez ensuite une éponge humide pour enlever les résidus.

3 – Liquide vaisselle 

Nettoyez la table de cuisson avec une éponge douce imbibée de liquide et de quelques gouttes de liquide vaisselle. Passez ensuite un chiffon microfibre humide et imprégné de quelques gouttes de vinaigre blanc. Passez ensuite une éponge humidifiée de liquide, puis séchez avec un torchon ou un chiffon microfibre.

4 – Pierre blanche ou pierre d’argile 

5 – Le vinaigre blancdéposez-en sur une éponge humide et nettoyer en douceur. Rincez et séchez. Le vinaigre blanc aide à faire disparaître les taches de graisse et de cuisson en un clin d’œil.

Passez sur la plaque une éponge humidifiée d’un peu de liquide et de pierre d’argile. Rincez puis essuyez au chiffon microfibres.