Conseils pratiques pour réussir le ramonage de sa cheminée

Ramonage de cheminée

Le ramonage d’une cheminée ou d’un poêle à bois est essentiel pour assurer son fonctionnement optimal année après année. Avant de brûler ses premières bûches et de se retrouver en famille ou entre amis au coin du feu, il est donc primordial d’effectuer les opérations d’entretien nécessaires afin de pouvoir passer un agréable hiver bien au chaud. Quels sont les avantages du ramonage ? Comment doit-il être effectué ? Combien coûte cette opération ?

Les avantages du ramonage

Le ramonage des conduits de cheminées et des poêles à bois permet d’éliminer les résidus de suie qui peuvent être dangereux et causer des dégâts, notamment des incendies. Un conduit encrassé et mal entretenu augmente également le risque d’intoxication au monoxyde de carbone. Avec un nettoyage correct effectué par un professionnel du ramonage, ces risques sont éliminés. De plus, un conduit bien nettoyé est synonyme d’une meilleure combustion du bois et par conséquent d’un feu plus propre et plus efficace. Le ramonage permet donc d’obtenir un meilleur rendement.

Comment nettoyer les cendres lors d’un ramonage de cheminée ?

Lors d’un ramonage, il n’est pas nécessaire que le tiroir à cendres soit totalement nettoyé des cendres. En effet, ces dernières s’avèrent être un excellent isolant et permettent de garder la chaleur à l’intérieur, ce qui rend la combustion plus efficace tout en nécessitant moins de bois. Chaque fois que vous videz le tiroir, assurez-vous qu’il ne reste pas de braises dans les cendres. Il est recommandé d’utiliser un seau en métal avec une poignée pour éviter les brûlures.

Si vous pensez que votre cheminée en a besoin, vous pouvez retirer le déflecteur et les doubles parois pour vérifier leur état général et décider ainsi si ces pièces doivent être remplacées ou pas. Assurez-vous également que les portes et les joints ne sont pas usés. Dans le cas contraire, il est conseillé de les changer.

Circulation de l’air dans la cheminée

Pour une combustion optimale, il est important qu’une cheminée ou qu’un poêle à bois soit correctement ventilé. Vous pouvez nettoyer le conduit de fumée avec une brosse et vous assurer qu’il se ferme et s’ouvre correctement. Une bonne ventilation de l’habitacle garantit un bon chauffage. Petite astuce pour vérifier que le conduit de fumée est bien ventilé : allumez une allumette et placez-la dans la cheminée avec le conduit ouvert. Si la circulation d’air est bonne, la flamme sera vive, et si le conduit n’est pas correctement aéré, elle s’éteindra.

Comment nettoyer la vitre de la cheminée lors d’un ramonage ?

Il est important de nettoyer la vitre de votre cheminée ou de votre poêle à bois des résidus de suie qui s’y déposent. Pour cela, vous pouvez vous munir d’une brosse avec de l’eau et du savon. Vous pouvez utiliser un nettoyant pour vitres ou un nettoyant pour four, mais ces options sont plus coûteuses et peu respectueuses de l’environnement. Si vous souhaitez adopter une solution plus écologique, vous pouvez asperger la vitre avec un mélange d’eau et de cendres. Une autre option consiste à mélanger du bicarbonate avec du vinaigre.

Bien que la vitre soit la partie la plus visible de la cassette d’une cheminée, la partie où la combustion a lieu doit aussi être nettoyée en raison de l’accumulation de cendres. S’il n’est pas toujours nécessaire d’enlever toutes les cendres, il est néanmoins recommandé de faire un nettoyage complet en passant l’aspirateur et en laissant toute la cassette exempte de substances.

Combien coûte le ramonage d’une cheminée ?

En règle générale, le ramonage d’une cheminée ou d’un poêle à bois doit nécessite l’intervention d’un professionnel spécialisé. En tenant compte de tous les processus, le ramonage d’une cheminée coûte en moyenne 150 euros. Il faut tenir compte du fait que les tarifs des ramoneurs incluent le déplacement. Il est conseillé de demander un devis au préalable afin d’éviter les mauvaises surprises.

En résumé

Une cheminée doit toujours être bien entretenue pour éviter l’encrassement et le bouchage des conduits qui peuvent engendrer des risques d’intoxication au monoxyde de carbone et d’incendies. Un ramonage régulier permet d’optimiser le fonctionnement d’une cheminée ou d’un poêle à bois et de réaliser des économies de bois, ce qui s’inscrit donc dans une démarche écologique. S’il est possible de ramoner sa cheminée tout seul, il est fortement recommandé de faire appel à un ramoneur professionnel qui dispose de tout le matériel adéquat ainsi que du savoir-faire nécessaire pour réaliser cette opération dans les meilleures conditions.