Travaux maison

Installation électrique d’une maison : quelles sont les différentes normes et mesures à respecter ?

Dans un appartement, l’électricité est une composante indispensable. Elle dessert plusieurs activités domestiques. Pourtant, lors de la construction de la maison, l’installation électrique domestique doit se conformer à certaines exigences de sécurité et à des normes réglementaires. Il est parfois utile de connaitre les mesures à respecter dans ce domaine de la construction. On vous fait le point sur la réglementation technique en vigueur.

Les règles générales de la norme NF C 15-100

La manipulation de l’énergie électrique doit être entourée de précautions. Pour garantir la sécurité des habitants, la norme NF C 15-100 est une mesure de référence en matière d’installation électrique d’une maison. D’ailleurs, depuis 1969, elle est constamment améliorée afin de répondre aux dernières évolutions de la technologie. De ce fait, la norme NF C 15-100 en vigueur en matière d’installation électrique domestique est celle de 2016.

Concrètement, elle définit des paramètres obligatoires comme l’obligation de recourir à du matériel résistant capable de garantir la longévité des installations. Pour une meilleure sécurité, la norme NF C 15-100 prévoit aussi un nombre minimum de bornes d’électricité par pièces. Pour les salles qui peuvent être remplies d’eau, il est recommandé que les prises d’électricité, les lampes ou les interrupteurs soient placés à une distance réglementaire de 0,6 m de la salle d’eau.

Les accessoires de sécurité

Dans l’ensemble des règles requises pour l’installation électrique domestique, il existe aussi des consignes de la norme NF C 15-100 qui sont relatives aux dispositifs de sécurité. Toute installation électrique domestique doit comporter un compteur électrique pour mesurer la quantité d’électricité utilisée et un disjoncteur central en cas d’accident. L’emplacement du disjoncteur dit être convenablement choisi afin d’être accessible sans être exposé. Il est aussi utile de présenter le schéma électrique de l’appartement pour faciliter les interventions rapides et ciblées. Pour une meilleure sécurité, des dispositifs différentiels de protection, des fusibles, des disjoncteurs intermédiaires, ainsi que des conduits de protection des fils d’électricité doivent être installés.

Les normes de protection pour les fils et les circuits électriques

Il existe des circuits électriques répartis dans toute la maison. Cette panoplie de fils électriques peut causer des dégâts en cas de mauvaise manipulation. C’est pourquoi le schéma électrique de la maison doit respecter la norme NF C 15-100. Il existe un code de couleurs pour chaque type de fils d’électricité. Par exemple, il faut intégrer des câbles bleus pour la répartition du courant, des câbles rouges pour l’arrivée de l’électricité. Dans cette section, il est aussi important de prévoir des prises avec terre surtout à la cuisine dans le cadre de la mise en conformité de votre logement aux normes en vigueur.

La norme en vigueur pour logements neufs

Il existe certaines spécificités pour les logements neufs. Outre les règles imposées par la norme NF C 15-100, l’arrêté datant du 3 août 2016 souligne l’obligation d’installer au moins deux bornes de communication de format RJ45 dans un appartement. Le nombre de ces prises est variable en fonction du nombre total de pièces dans la maison. De plus, la structure en étoile doit être privilégiée dans le raccordement de chaque prise avec le tableau électrique. Il est aussi impératif d’exploiter des câbles à paires torsadées.

Quitter la version mobile