Rénovation d’intérieur : comment faire installer une cheminée chez soi ?

cheminée

Publié le : 09 juin 20236 mins de lecture

Incontournable pour assurer le confort dans un foyer, la cheminée représente l’un des moyens de chauffage les plus efficaces. Appréciée pour son aspect esthétique, elle procure une chaleur douce et homogène. Elle s’avère aussi économique comparée aux dispositifs électriques. Cependant, son installation obéit à des règles strictes. Alors, comment faire installer une cheminée dans sa maison ?

À quoi sert une cheminée ?

Dans le cadre d’une rénovation intérieure, la plupart des gens ont tendance à remplacer leur système de chauffage. Si vous projetez d’installer une cheminée, celle-ci peut être utilisée de différentes manières. Vous avez la possibilité de vous en servir comme chauffage principal. Cette solution s’avère économique et pratique. En effet, le bois est moins onéreux. De plus, la cheminée peut fonctionner même en cas de coupure électrique. Si vous disposez déjà d’un chauffage central, vous pouvez utiliser une cheminée en tant que chauffage d’appoint. Pouvant accompagner parfaitement les radiateurs et les autres dispositifs, elle apporte une chaleur supplémentaire pendant les grands froids. Il est également possible d’utiliser une cheminée d’agrément afin d’animer un dîner ou une soirée en famille. Dans ce cas, il faut choisir le style qui s’harmonise parfaitement avec votre décoration.

Nous vous recommandons : Comment bien choisir son insert de cheminée ?

Quel type de cheminée installer ?

Avant de procéder à l’installation de votre cheminée, le professionnel étudie vos besoins en matière de confort, votre budget ainsi que la configuration de votre logement. Il vous guide ensuite vers le modèle qui vous correspond. Par ailleurs, la cheminée est déclinée en plusieurs types :

La cheminée à foyer ouvert

À la fois esthétique et chaleureuse, la cheminée à foyer ouvert s’intègre dans tous les styles de décoration. En outre, elle offre une chaleur homogène dans la pièce. Toutefois, ce modèle comporte beaucoup de risques. Son utilisation entraîne des projections qui peuvent entraîner des brûlures et des accidents.

La cheminée à foyer fermé

La cheminée à foyer fermé est de loin la plus pratique. Affichant un rendement élevé, elle peut faire office de chauffage d’appoint ou de chauffage central. Entièrement sécurisée, elle dispose d’une vitre qui réduit les risques de brûlures et de projection.

La cheminée à insert

La cheminée à insert dispose d’un dispositif intégré qui sert à fermer l’âtre en vue d’accroître le rendement du système. Pouvant fonctionner avec des granulés ou des bûches, elle se présente comme une excellente option pour chauffer les petits logements. Dans une grande maison, l’insert est un complément de chauffage intéressant. Comparée à la cheminée ouverte, elle est plutôt sécurisée. Toutefois, elle réclame un entretien régulier.

La cheminée à éthanol

Une solution écologique, ce type de cheminée consomme un carburant bio. Dépourvu de conduit, il ne produit ni poussière ni fumée. Nécessitant moins de travaux, il peut s’installer dans plusieurs pièces. En plus d’être décorative, la cheminée à éthanol est plus pratique comme chauffage d’appoint.

Les techniques de pose ainsi que les travaux à prévoir varient en fonction du type de cheminée que vous choisissez. Pour avoir une idée du coût et du délai du chantier, rendez-vous sur lamaisondestravaux.com afin de demander un devis.

À lire en complément : Comment rénover une cheminée de maçonnerie existante avec un conduit flexible ?

Comment installer une cheminée ?

La mise en place d’une cheminée nécessite la réalisation de certains travaux. En règle générale, l’installateur suit les étapes suivantes :

  • créer une alimentation en air frais ;
  • procéder à une rénovation des murs ;
  • isoler le plafond ;
  • protéger le sol ;
  • traiter le conduit d’évacuation des fumées : chemisage du conduit ou tubage ;
  • installer la cheminée ;
  • mettre en place le raccordement de la cheminée.

Pour assurer une installation sans danger, il est recommandé de vous adresser à un professionnel qualifié. Certifié RGE, ce dernier remet une attestation de garantie de votre cheminée après la pose. Il peut aussi s’occuper de votre projet de rénovation d’intérieur.

Installer une cheminée, la réglementation

L’installation d’une cheminée est encadrée par des normes réglementaires qui se focalisent sur la protection de l’environnement et la sécurité. Les règles varient en fonction du type d’aménagement, par exemple, cheminée ouverte, insert, etc. Dans tous les cas, il est important de s’assurer que votre cheminée soit conforme aux normes NF et CE. Par ailleurs, le mur sur lequel votre système sera adossé doit être incombustible. Le cas échéant, la pose d’une isolation s’impose.

En de qui concerne le conduit de cheminée, celui-ci doit bénéficier d’un tirage efficace pour bien évacuer l’air. Il doit être aussi étanche afin d’éviter tous risques d’intoxication au dioxyde de carbone. Afin que ce conduit résiste aux fortes températures et à la corrosion, il convient de s’assurer qu’il soit droit et stable. Pour la sécurité des occupants, le ramonage de cheminées est obligatoire. Cette opération doit être réalisée par un professionnel deux fois par an.

Plan du site