Rénover une maison : tout ce qu’il faut savoir

Publié le : 21 septembre 20206 mins de lecture

La rénovation d’une maison n’est pas une tâche facile. De nombreux critères entrent en jeu, de la préparation jusqu’à l’achèvement du travail. Découvrez, dans cet article, ces nombreux critères.

Coûts et délais d’une rénovation

Lorsque vous êtes sur le point de faire face à une intervention pour rénover votre maison, il y a deux inconnues qui pèsent le plus : le temps et le coût.

La question du temps est d’une importance fondamentale tant pour ceux qui vivent déjà dans la maison et qui devront faire face à de nombreux désagréments pendant plusieurs mois, que pour ceux qui doivent rénover un logement pour pouvoir s’installer.

Le problème des coûts, en revanche, est particulièrement aigu en ces temps de crise économique où les familles sont confrontées à des budgets limités et sont souvent contraintes de revoir à la baisse leurs intentions initiales.

Les conseils d’un technicien

L’important est de garder ces aspects à l’esprit au début, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises au cours du travail. Afin d’éviter les erreurs, il est donc important de se fier aux conseils d’un technicien qualifié dès le début. Le professionnel responsable devra évaluer un certain nombre d’aspects dès le premier entretien avec le client. Bien entendu, tous ces aspects changeront selon que le bien à rénover est un appartement ou une maison individuelle, qu’il se trouve en ville ou dans une petite ville, etc.

Requalification énergétique et coûts des installations

À l’heure actuelle, les coûts qui ont le plus d’impact dans une restructuration sont les coûts liés aux installations. En effet, certaines maisons se trouvant dans les territoires français sont souvent obsolètes et non conformes aux normes, et nécessitent donc souvent une rénovation totale. D’autre part, l’un des principaux besoins en cas de rénovation est de rendre le bâtiment plus efficace sur le plan énergétique. Dans ce cas, les interventions d’ingénierie de l’usine peuvent être onéreuses, mais il faudra tenir compte de la possibilité d’obtenir un rendement économique important au fil des ans, grâce à la réduction des coûts de la facture due à une moindre consommation d’énergie.

Déductions fiscales pour les rénovations et la mise à niveau énergétiques

Pour toute personne souhaitant rénover un bâtiment existant, il est intéressant de rappeler que divers avantages fiscaux peuvent être utilisés. Des déductions fiscales de 50 % pour la rénovation et de 65 % pour la modernisation énergétique sont encore en vigueur cette année. À cela s’ajoutent les déductions supplémentaires de 50 % pour l’achat de meubles et d’appareils électroménagers. Bien entendu, les dépenses prévues devront toujours être supportées dans leur intégralité, mais un rendement financier ne peut être obtenu qu’au fil des ans sous la forme d’une réduction d’impôt.

Coûts de restructuration

Afin d’avoir une idée des coûts que l’intervention de rénovation peut avoir, il est nécessaire de considérer la variabilité des prix appliqués d’une région à l’autre et, bien sûr, l’étendue de l’intervention à effectuer, qui peut aller de petites améliorations à une modification totale de l’appartement. Pour avoir une idée précise du coût, il est conseillé de faire établir par votre architecte un calcul métrique estimatif. Cependant, gardez à l’esprit que ce calcul ne peut vous donner une idée précise des dépenses que vous encourez que s’il est établi sur le projet final à réaliser. Il est évident que si le projet est ensuite achevé, les coûts seront modifiés. Dans tous les cas, sur la base du calcul établi par le professionnel, vous pourrez évaluer si l’intervention est dans les limites de votre budget et, dans le cas contraire, établir des priorités et reporter à un autre moment le travail inutile.

Temps de restructuration

En termes de calendrier, les interventions peuvent généralement être effectuées avec des procédures d’autorisation très rapides, qui n’obligent pas la municipalité à attendre la délivrance d’une licence.

En revanche, les délais d’exécution des travaux varient en fonction de leur taille. Une simple restructuration sans interventions structurelles devrait être achevée en quelques mois.

Afin d’éviter tout désagrément, demandez à l’entreprise responsable de vous communiquer par écrit les délais à respecter pour l’exécution des travaux, avec des amendes éventuelles en cas de non-respect des accords.

Certifications après une rénovation

A la fin des travaux réalisés, n’oubliez pas d’acquérir toutes les certifications requises par la loi (APE si nécessaire, certificats de conformité des installations, etc.) et de procéder à la mise à jour cadastrale, mais, si comme prévu, le technicien est également désigné par la direction des travaux, ce sera le professionnel lui-même qui vous rappellera ces réalisations.

 

Plan du site