Une maison qui n’est pas reliée au réseau public pour la collecte des eaux usées doit être dotée d’un système d’assainissement non collectif. Cependant, ce système peut parfois rencontrer des problèmes qui peuvent entraîner une mauvaise évacuation des eaux usées. L’installation d’une station de relevage est en effet nécessaire. Définition, utilité, fonctionnement et choix d’une station de relevage, tout est dans cet article.

Qu’est-ce qu’une station de relevage ?

Les stations de relevage sont des appareils qui servent à relever l’eau à un niveau supérieur. Pour en trouver, il est vraiment essentiel de se rendre dans les boutiques physiques ou des boutiques en ligne qui se spécialisent dans la vente de pompe de relevage, comme c’est le cas sur le site www.neatfx.fr.

L’assainissement individuel collecte les eaux usées dans une maison et les traite avant de les évacuer par infiltration dans le sol. Parfois, les eaux ne sont pas évacuées correctement par gravité, étant donné que :

Le terrain sur lequel est placé le réservoir pour le prétraitement et le traitement des eaux usées se trouve un peu en hauteur par rapport à la maison.

Le dispositif de traitement se situe plus profond que le lieu pour l’évacuation des eaux.

L’installation d’un poste de relevage est donc conseillée quand les eaux ont tendance à s’accumuler sous le niveau de refoulement ou de reflux. Ainsi, le rôle de cet appareil consiste à faire en sorte que les eaux puissent s’écouler vers l’exutoire.

Une station de relevage comporte les éléments suivants :

Une ou plusieurs pompes de relevage des eaux usées.

Un réservoir pour pompe de relevage en béton ou en plastique.

Une ventilation de décompression.

Un raccordement électrique respectant la norme NF C15-100.

Une canalisation de refoulement.

Un clapet antiretour.

Quelle est l’utilité d’une station de relevage ?

La station de relevage est nécessaire pour le relevage des eaux. Généralement, cet appareil est utilisé pour aider au relevage des eaux usées dans un système d’assainissement non collectif. C’est l’utilisation la plus populaire dans une maison. Toutefois, selon l’équipement qui l’accompagne, il est possible de se servir de cette station pour le relevage de différentes sortes d’eaux :

Eaux usées ;

Eaux claires ;

Eaux chargées ;

Eaux noires ;

Eaux boueuses ;

Liquides industriels ;

Eaux fluviales.

Ainsi, l’installation d’une station de relevage dans une fosse permet de relever les eaux de pluie au niveau de l’endroit où elles seront évacuées afin d’éviter l’inondation. C’est le cas pour les vide-caves. Mais cet appareil peut aussi être utilisé pour diverses autres raisons :

– Pour diminuer le niveau de la nappe phréatique.

– Pour l’évacuation des eaux de drainage.

– Pour puiser de l’eau à partir de la nappe phréatique afin de s’en servir comme eau de consommation.

– Pour vider une piscine.

Dans l’agriculture, il est utilisé pour avoir un bon débit d’eau pour la fertilisation des champs, voire pour la pulvérisation du pesticide.

Comment fonctionne un poste de relevage ?

Une station de relevage est dotée d’une pompe de relevage dont la puissance varie en fonction du modèle. Cette pompe immergée est un élément important de l’appareil parce que c’est elle qui produit la puissance nécessaire pour le relevage des eaux.

La pompe est équipée d’un moteur électrique à turbine. Ce moteur lui permet d’aspirer le contenu du réservoir de la station pour le propulser dans le tuyau de refoulement puis vers le conduit d’évacuation.

La station peut être manuelle ou automatique.

Appareil manuel : il doit être mis en marche lorsque le réservoir est plein.

Appareil automatique : il est équipé de flotteurs immergés dans le réservoir. Dès que les flotteurs atteignent une hauteur désignée, le dispositif se met automatiquement en marche. Le moteur s’éteint ensuite une fois que le niveau de l’eau dans le réservoir est bas.

Pour un fonctionnement optimal du dispositif, il faut que :

Les performances des pompes et le volume de la cuve sont adaptés aux besoins de l’installation.

Le réglage du système de commande et de régulation se fait selon le débit des eaux arrivant dans la cuve.

Les pompes fonctionnent le moins de fois possible. Par ailleurs, il faut éviter qu’elles ne tournent à vide.

Comment choisir une pompe de relevage ?

La station de relevage est un investissement qui est destiné à durer dans le temps, surtout que son prix peut être onéreux. Afin de trouver le dispositif qui convient à son budget et à ses besoins, certains critères sont à prendre en compte :

La nature des eaux à relever : il faut vérifier la granulométrie de l’appareil pour déterminer la grosseur des impuretés qui peuvent être aspirées sans bloquer la station ni colmater les canalisations.

Le débit des pompes de relevage : exprimé en m3/h, le débit traduit les performances du dispositif. Pour le connaître, il faut consulter la courbe caractéristique de l’appareil.

La puissance électrique : exprimée en Watt, elle permet d’avoir une idée sur la consommation électrique du dispositif.

La température supportée par l’appareil : c’est une information essentielle pour, par exemple, évacuer l’eau d’une salle de bain. Il existe des appareils qui peuvent supporter jusqu’à 90 ° C.

La facilité d’entretien : comme l’appareil doit être accessible pour son entretien, il faut opter pour un modèle qui soit placé dans un lieu facile d’accès.