Coffret de chantier monophasé ou triphasé : faites votre choix

Lors des travaux de construction ou de rénovation, les équipements électriques n’étant pas encore installés, il est nécessaire d’avoir du matériel électrique provisoire afin d’alimenter les chantiers. Pour cela on utilise un coffret de chantier appelé aussi tableau électrique de chantier. 

Ce dernier permet, en fonction de leur position dans la chaîne de distribution électrique,  à tous les intervenants concernés, de brancher leurs outils et leurs appareils électriques afin de réaliser les travaux.

Qu’est-ce qu’un coffret de chantier ?

Il s’agit du coffret temporaire sur lequel tout le personnel du chantier a accès à l’électricité. Il peut contenir des prises électriques ainsi que les protections associées.

Le coffret de chantier doit assurer la protection des biens qui y sont reliés mais également la sécurité des personnes qui utilisent le matériel électrique relié à celui-ci.

Le coffret de chantier dispose fréquemment d’une coupure d’urgence. Ce dispositif d’urgence se présente souvent sous forme d’arrêt coup de poing pour couper le courant immédiatement lors d’un incident sur le chantier.

Ces coffrets doivent disposer de qualités indispensables pour une parfaite utilisation dans le secteur du bâtiment telles que :

-L’étanchéité aux corps extérieurs solides et liquides grâce à l’indice de protection IP afin de résister à toutes les contraintes d’un chantier (poussière, eau, aléas climatiques…)

-Robustes et résistants aux chocs grâce à l’indice IK (protection mécanique internationale)

-Faciles à transporter : en effet le coffret de chantier peut être mobile donc être amené à être déplacé de façon régulière

-Conformes aux normes applicables

-Adapté à une utilisation intense

Les coffrets de chantier doivent être conçus et fabriqués de façon à permettre le respect de la norme NFC 15-100.

Le tableau électrique de chantier est semblable à un tableau d’une installation électrique classique. La seule différence est que le tableau électrique de chantier peut être mobile.

En tête de ligne de ce coffret, on trouve toujours un dispositif de coupure générale (interrupteur ou disjoncteur). On retrouve ensuite plusieurs disjoncteurs divisionnaires qui ont pour but de protéger les circuits électriques situés en dessous.

Les coffrets électriques de chantiers existent sous deux types d’installation :

-Le coffret de chantier monophasé

-Le coffret de chantier triphasé

La principale différence entre le courant monophasé et le courant triphasé est la puissance disponible.

Coffret de chantier monophasé

Le courant monophasé est une forme de courant alternatif, non-continu. Il n’a qu’une seule phase électrique. Sur ce type d’installation, on retrouve deux câbles :

-Un différent du bleu (dédié au neutre) et du jaune/vert (dédié à la terre) pour le conducteur de phase

-Un bleu pour le neutre

Sur une installation monophasée, l’ensemble des appareils électriques branchés au coffret de chantier sera relié sur une seule et même phase de puissance de 9 kVa.

Un courant monophasé est suffisant si le matériel utilisé est basique et ne nécessite pas une forte puissance électrique comme le petit matériel filaire de chantier (disqueuse, éclairage…).

Coffret de chantier triphasé

A la différence de l’installation monophasée, l’installation triphasée comporte trois phases et la terre (auxquelles peut s’ajouter le neutre).

Le triphasé permet d’alimenter du matériel demandant une puissance électrique plus importante tel qu’une grue, une bétonnière…

Sur une installation triphasée, il y a une différence de tension entre deux phases qui est de 400 volts contrairement à une installation monophasée dans laquelle on retrouve une tension de 230 volts entre phase et neutre.

Les installations électriques faisant recourent au courant triphasé alimentent souvent des équipements qui consomment beaucoup d’électricité.

Si la puissance du compteur électrique dépasse les 18 kVa, le courant triphasé devient alors nécessaire.