Vous voulez profiter d’un bon bain chaud, mais malheureusement, vous voilà confrontés à une panne de chaudière. Plusieurs facteurs peuvent expliquer le dysfonctionnement, comme une insuffisance de pression, un interrupteur mal commuté, un mauvais ajustement au niveau du sélecteur ou bien un problème de fusible. Alors, avant d’appeler un spécialiste du dépannage de chaudière, voici quelques conseils pour faire face à ce genre de situation !

Points à vérifier lorsque votre chaudière est en panne

Avant toute chose, sachez que si aucun des conseils cités ci-dessous n’arrive pas à régler votre problème, il est préférable de se tourner vers un service de dépannage de chaudière. Un plombier chauffagiste procèdera à un diagnostic approfondi pour connaitre les performances énergétiques du système et offrir des solutions d’amélioration.

1) Bruit d’eau dans le circuit : Il s’agit peut-être d’une insuffisance de pression. Vérifiez si le manomètre est situé entre 1 et 2 bars. Si ce n’est pas le cas, rajouter de l’eau.

2) Veilleuse éteinte : Cela signifie que le gaz ou le fioul ne parvient pas jusqu’à la chaudière. Ouvrez le robinet et redémarrez le système.

3) Problème de chauffage : L’interrupteur été/hiver est mal commuté. Pensez à le vérifier.

4) Problème d’eau chaude : Il y a certainement un mauvais ajustement au niveau du sélecteur d’eau chaude. Vérifiez que celui-ci n’est pas régulé sur une température trop faible.

5) Et si la chaudière ne fonctionne pas du tout ?


Il existe 3 raisons à cela :

  • La chaudière a un souci d’alimentation électrique. Assurez-vous qu’il n’y a pas de problème au niveau des fusibles et du disjoncteur.
  • L’alimentation en eau est insuffisante. Si c’est le cas, rajouter de l’eau.
  • Le niveau de combustible est faible. Et si nécessaire, remplissez la cuve.

Les pannes de chaudière les plus récurrentes

Sachez que la plupart des pannes que l’on rencontre dans les chaudières sont plus ou moins les mêmes. Pour vous aider à y voir plus clair, voici les plus courantes.

  • Un problème de vase d’expansion : Il s’agit d’un petit ballon qui régule les variations de volume d’eau. La détérioration de ce dispositif fait partie des pannes les plus souvent rencontrées par les professionnels de la réparation de chaudière. Elle déclenche divers dysfonctionnements comme une perte de pression, une fuite d’eau ou encore un embouage dans le réseau.
  • L’échangeur à plaques est hors service : Cette panne se présente dans les régions calcaires. En effet, les dépôts de tartre ont souvent tendance à endommager l’échangeur lors de l’absence d’un filtre ou d’un adoucisseur.
  • Une sonde de température défectueuse : Lorsque ce dispositif est HS, la chaudière est allumée, mais ne produit plus d’eau chaude ni de chauffage. Seul un spécialiste du dépannage de chauffage peut le réparer ou le remplacer.
  • Une sonde sanitaire en mauvais état : Si c’est le cas, la chaudière ne produira pas d’eau chaude. Toutefois, le chauffage continuera à marcher.

Les précautions d’usage pour éviter les pannes de chaudière

Si vous voulez éviter les risques de pannes, faites appel à un spécialiste de l’entretien de chaudière à Paris au moins une fois par an. Une maintenance annuelle permet non seulement de vérifier l’état général de votre chaudière, mais aussi de bénéficier d’un rendement optimal. Si par contre, votre chaudière commence à devenir vieille (c’est-à-dire plus de 15 ans), il serait plus judicieux de le remplacer. En effet, chez les appareils de chauffage vétustes, le risque de panne est multiplié par 3.