Chaque foyer possède son équipement de chauffage. Il existe différents types d’appareils de chauffage : une cheminée, un poêle et une chaudière. Parmi cela il y a la cheminée à foyer ouvert, la cheminée Poujoulat, le poêle à bois, le poêle à granulés. Mais, le plus important est que votre équipement de chauffage est entretenu. Alors, comment ramoner votre cheminée ou votre poêle à bois ?

Pourquoi ramoner une cheminée et un poêle à bois ?

Une cheminée et un poêle à bois bien ramoné garantissent votre sécurité et votre santé. Lorsque vous utilisez ces appareils de chauffage, vous employez des combustibles produisant de la fumée, de la suie et des cendres. Ils peuvent s’accumuler et se déposer sur la paroi intérieure du conduit d’évacuation des fumées. Ces dépôts augmentent le risque d’incendie ou une intoxication au monoxyde de carbone. Si ce gaz toxique ne s’évacue pas correctement, vous risquez une intoxication qui vous exposera à la mort. Le ramonage des conduits permet de meilleures performances, rallonge la durée de vie des appareils et diminue la consommation et la pollution. Effectivement, le nettoyage d’un tubage de cheminée permet une baisse de la consommation des appareils de chauffage de 10 %. En supplément, vous obtiendrez un rendement pour la chauffe de votre habitation et un tirage plus performant. Le ramonage de votre cheminée est une obligation légale décrite dans le règlement sanitaire départemental de votre commune. Sachez les normes en vigueur sur le nettoyage de conduits de cheminée, sinon vous risquez une amende forfaitaire. En cas de sinistre vous devez posséder un certificat délivré par des ramoneurs certifiés pour bénéficier de l’assurance-habitation. Faire ramoner le conduit de raccordement de votre poêle est très important, ne risquez pas votre vie en l’effectuant vous-même. Pour votre sécurité et pour avoir un certificat de ramonage, faites appel à un ramoneur certifié. Sur ce site, vous en trouverez un pour ramoner le conduit de votre cheminée ou de votre poêle.

Comment et quand ramoner vos appareils de chauffage ?

En France, la fréquence du ramonage obligatoire varie selon les différents types d’appareils et des régions et les règlements en vigueur. Les professionnels recommandent de ramoner une cheminée deux fois par an, avant et après la période de chauffe. Les poêles à bois ou les chaudières, un professionnel recommande un nettoyage deux fois par an, avant et après la période d’utilisation. La plupart du temps, un ramonage annuel est obligatoire. Envisagez un décrassage partiel en trimestre, il n’est pas obligatoire, mais il améliore la performance et entretient votre appareil. Le procédé de ramonage diffère selon l’appareil de chauffage au bois. Pour ramoner les tubages de vos cheminées et vivre en toute sécurité, vous pouvez faire appel à une entreprise de ramonage. Il y a deux techniques : le ramonage mécanique et chimique. Le ramonage mécanique se pratique en utilisant un hérisson pour décoller la suie encrassée sur le conduit de fumée. Concernant le ramonage chimique, les ramoneurs brûlent une bûche de ramonage dans le tubage de la cheminée pour que les produits libérés le nettoient. Il est moins efficace que le décrassage mécanique, mais il le complète. Le ramonage du poêle peut être effectué par un professionnel qualifié qui suit un protocole pour nettoyer les systèmes de chauffage. Le ramoneur peut faire un ramonage simple qui ne nettoie que les conduits de fumée (tuyaux ou raccord coudé ou non). Le ramonage complet nettoie en profondeur le poêle (conduit de raccordement étanche ou non) et assure son bon fonctionnement.

Qui doit assurer le paiement du ramonage ?

Le tarif du décrassage dépend de l’organisme professionnel que vous engagez et de la région. Une entreprise qualifiée prend aussi en compte d’état de votre appareil pour savoir la quantité de travail à accomplir. La quantité de travaux de ramonage à effectuer est aussi prise en compte lors du devis de ramonage. Un contrat d’entretien annuel avec une entreprise de ramonage permet d’avoir une réduction sur le coût selon la négociation. Sachez que les avantages d’un décrassement bien fait compensent le prix du ramonage effectué par un professionnel qualifié. Le paiement du ramoneur est en général payé par l’utilisateur de l’appareil de chauffage. Si vous êtes un occupant propriété, vous vous acquitterez de cette charge. Si vous êtes un propriétaire bailleur, le locataire s’acquittera du paiement. Mais, parfois la charge de location prend en charge l’entretien de conduit de cheminée, donc demandez à votre propriétaire. Le propriétaire bailleur doit contrôler l’état des conduits entre chaque nouveau locataire. Si vous avez des copropriétaires, le règlement de copropriété précisera que l’entretien du système de chauffage est collectif ou non.