La construction d’une piscine à domicile est un gros investissement. Ce projet mérite d’être étudié dans tous ses aspects. Parmi les nombreux types, modèles et dimensions de piscines qui existent, il est souvent difficile de faire le bon choix. Cependant, il existe une myriade de questions dont les réponses vous permettront de bien vous y prendre. Focus sur quelques-unes desdites questions.

1. Quel type de piscine choisir ?

L’une des principales questions que vous devez vous poser avant de procéder à l’achat d’une piscine est relative au type de piscine. En effet, vous avez un large choix entre une piscine enterrée, une piscine semi enterrée, une piscine hors sol, etc. Tout dépend de vos exigences en matière de goût. Le type de piscine le plus courant est la piscine enterrée. Même si sa construction prend plus de temps, elle offre une meilleure résistance dans le temps. Mieux, vous pouvez la personnaliser selon la forme et les dimensions qui vous conviennent. Pour ce qui est de la piscine hors sol, elle est plus facile à installer. Elle présente l’avantage d’être autoportante. Cependant, elle n’est pas personnalisable à souhait. La piscine semi enterrée quant à elle allie élégance et charme naturel. Il s’agit de la solution idéale pour les férus d’esthétique.

2. Le terrain est-il adapté ?

Avant de commencer l’installation d’une piscine à domicile, vous devez vous assurer que votre terrain répond parfaitement aux exigences d’un tel chantier. Il est recommandé de procéder à une étude de sol. Il va sans dire que le relief et la nature sont déterminants dans la réussite de votre construction. Faites recours à un spécialiste qui pourra vous guider et vous aider à choisir un emplacement pour votre bassin de sorte à éviter les zones faibles du terrain. Mieux, en faisant l’étude de votre terrain, vous pourrez prévoir un budget pour faire face aux contraintes techniques imposées par le type de terrain et d’autres aménagements. En outre, si votre terrain est argileux, sableux, sec ou humide, il est préférable que les fondations de votre construction soient renforcées. De plus, vous devez installer un système de drainage ou un puits de décompression. Cela vous permettra d’éviter le risque d’instabilité. Pour ce qui est d’un terrain rocheux, les roches devront être retirées. Un terrain accidenté devra être aplani.

3. Quelle forme et quelles dimensions choisir ?

La forme et les dimensions de votre piscine dépendent de votre budget. En effet, le coût de construction d’une piscine varie en fonction de ses dimensions. Pour ce qui est de la forme, vous avez le choix entre une piscine ronde, ovale, rectangle ou en forme de haricot. Il va sans dire que la forme rectangulaire demeure la plus classique et la plus courante d’ailleurs. Elle permet de nager plus aisément, et son entretien est plus facile. Plus la piscine est grande, plus sa construction sera onéreuse. Si le volume d’eau à filtrer est plus important, alors le bassin requerra plus d’entretien. Le cas échéant, la bâche de piscine vous reviendra plus cher. Par ailleurs, vous devez garder à l’esprit que les dimensions de votre piscine dépendent de celles de votre jardin.

En ce qui concerne la profondeur de votre piscine, vous devez tenir compte des catégories de personnes qui seront appelées à utiliser l’infrastructure. Un fond plat et moins profond est idéal pour les enfants. Si la piscine est prédestinée aux adolescents et adultes, vous pourrez prévoir une plus grande profondeur. En outre, la taille de votre piscine dépendra des équipements que vous souhaitez y installer.

4. Quels aménagements à l’intérieur et à l’extérieur du bassin ?

L’aménagement reste un point clé dans la construction de votre piscine. En effet, de nombreux accessoires peuvent être intégrés à votre piscine pour lui donner plus de confort et la rendre plus luxueuse. À l’intérieur du bassin, vous pouvez installer des jets, des buses hydromassantes, une échelle, des escaliers ou même un système d’éclairage. Mieux, vous avez la possibilité de l’équiper de technologies pour la nage à contre-courant, ou pour créer des vagues. À l’extérieur de votre piscine, vous pouvez mettre en place des margelles et des dalles en vue de créer une terrasse. Vous pouvez également y installer une douche. Vous avez la possibilité de construire un local technique pouvant contenir les équipements.

5. Quel dispositif de sécurité prévoir et comment entretenir votre piscine hors sol ?

Il est recommandé et même légalement prescrit que votre piscine soit équipée d’au moins un dispositif de sécurité. Vous avez le choix entre un système d’alarme sonore, des barrières de protection d’accès au bassin ou une bâche de piscine sécurisée. Vous pouvez aussi recourir à un abri de type véranda susceptible de couvrir entièrement le bassin. La possession d’une piscine requiert un entretien rigoureux. Il est recommandé de régulièrement nettoyer le bassin pour éviter tout risque sanitaire. Retenez que la propreté de l’eau de votre piscine dépend de la performance de votre système de filtrage ainsi que des produits utilisés.